Savez-vous ce que redoutent vos vins ?

Le vin a bien ses caprices, le garder convenablement n’est pas chose aisée ! La conservation du vin obéit forcément à certains règles et principes. Le vin a un coût, c’est un investissement qui exige beaucoup de respect et d’attention. Si vos bouteilles ne bénéficient pas de certaines conditions de conservation, elles ne pourront pas offrir de leur mieux lors de leur dégustation. Allons justement à la découverte de ce qu’elles répugnent le plus !

Le manque de confort, l’absence de calme et de sérénité

Cave à Vin

Tout consommateur ou amateur de vin doit veiller à ce que sa cave à vins de vieillissement soit entreposée dans un endroit stable et confortable. Elle doit être placée dans un milieu calme et serein. On entendra certainement par là un endroit éloigné des vibrations, ces dernières sont à proscrire car étant compromettantes pour le vieillissement des vins de garde. La cave à vin doit être placée loin des lieux de passage du train, du métro, routes trop proches, des transports en commun, ou même d’un ascenseur dans l’immeuble.

Une cave sans aération

Si le consommateur dispose chez lui d’une cave ou d’une armoire à vin, il devra le situer dans un endroit aéré. Une bonne cave doit favoriser une circulation équilibrée de l’air. Cela évitera le développement de champignons qui se multiplient en général dans la chaleur. Seulement, il faut veiller également à ce qu’il n’y est pas trop d’aération car pouvant nuire aussi à la qualité du vin.

Une température imprécise et instable

Il importe de savoir que les variations de températures dans une cave à vin sont les pires ennemies des crus. La température devra varier entre 11 et 13 C°. Au-delà de ce seuil, le processus de vieillissement sera accéléré et vos vins risquent bien d’en pâtir. L’idéal est donc de garder une température constante. De nos jours, la plupart des caves, que ce soit la cave à vin de service ou la cave de vieillissement sont équipées d’un régulateur de température.

Un manque d’humidité

L’humidité est primordiale pour une bonne conservation du vin. Elle est nécessaire pour un long vieillissement. Il doit régner dans une cave à vins une hygrométrie oscillant entre 70 et 85%. Cela protège l’étanchéité du bouchon qui constitue une vraie barrière contre les éléments extérieurs. Cela évitera de laisser passer un peu d’air, ce qui peut aliéner et gâter totalement le liquide précieux.

Les odeurs déstabilisantes

Retenez qu’il faut nécessairement éloigner la peinture, l’essence, les fruits ou légumes, les produits d’entretien de vos bouteilles. Le vin ne supporte pas ces senteurs gênantes, au contraire, il exige une certaine neutralité au niveau des odeurs, afin de pouvoir vieillir convenablement et de préserver au mieux ses saveurs. La cave doit être uniquement consacrée aux vins.

Des lumières trop vives

La lumière est le pire ennemi du vin. Même des crus stockés dans une armoire ou une cave à vin polyvalente ne supporteraient pas l’effet d’une lumière trop vive : cela provoque un vieillissement prématuré du vin. Le vin doit être gardé dans un endroit obscure, pensez donc à installer dans votre cave des ampoules à lumière tamisée et à faible puissance.

Écrit par Tom le dans Œnologie

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : qxieap8fnj