D’ou vient la buche de Noël ?

Bien sûr, les fêtes de Noël c’est l’occasion de se retrouver en famille autour d’un bon repas, où tous les excès seront permis. Mais c’est aussi l’opportunité pour certaines personnes d’offrir et de se faire offrir des cadeaux aux êtres qui leur sont chers. En ce qui me concerne, c’est le seul moment de l’année où je peux m’adonner sans retenue à mon péché mignon qu’est la buche de Noël.

D’où nous vient la tradition de la bûche de Noël ?

Buche de Noël

Une fois n’est pas de coutume, vous n’êtes pas un peu curieux de l’origine de cette tradition, qui date tout de même déjà de l’Antiquité ?

Au fait pour toutes les personnes qui l’ignorent encore, cet usage nous arrive directement des pays nordiques, en particulier des Vikings. À l’origine, le « Yule Log », ou encore le « feu d’Yule » était en fait une fête scandinave qui célébrait l’arrivée du solstice d’hiver. Comme c’était la période de l’année où les nuits étaient plus longues et très froides, les familles se retrouvaient toutes ensemble dans une maison autour d’un grand feu.

Au fil des siècles, cette coutume s’est ainsi propagée sur l’ensemble de l’Europe à savoir la Grèce, la Grande-Bretagne, la France, ou encore la Belgique. C’est au sixième siècle que le pape Jules a décidé d’associer cette tradition païenne à la fête de la Nativité. Lors du réveillon de Noël donc on brulait dans les foyers une énorme et vieille bûche issue d’un arbre fruitier, sélectionné avec soin et magnifiquement décoré de rubans.

Est-ce que la tradition de la bûche de Noël fait aujourd’hui légion ?

Quant à la bûche de Noël telle que la connaissons aujourd’hui, à savoir le gâteau en forme de journal, c’est tout simplement une pratique française qui date du dix-neuvième siècle, à l’époque de Napoléon. En effet, pour cause d’épidémie, celui-ci a interdit l’usage des cheminées. Ainsi, les bûches en gâteau ont pris la place des celles en bois.

Par la suite, cette pâtisserie a entièrement pris la place de la souche que l’on brûlait et c’est dorénavant autour de la bûche de Noël que les familles se retrouvaient. Eh oui et même si de nos jours, nombreux ignorent la signification réelle de cette tradition, ce gâteau consommé en dessert reste toujours très prisée lors des périodes de Noël, d’autant plus que ce roulé est tantôt décliné dans de nombreux parfums.

Je suppose que tout comme moi, vous appréciez particulièrement la fin du repas du veillé de Noël, puisque c’est le moment l’on va enfin déguster la bûche.

Bon appétit et joyeux Noël à tous !

Crédit photo : skywithfireflies

Écrit par Tom le dans Gastronomie

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ffsge79dhd